Apprendre des autres… partage au quotidien

Des mots pour le dire…

Archive pour mai, 2007

Ralentir…

Posté : 23 mai, 2007 @ 7:16 dans Non classé | 78 commentaires »

histoiredescarcots.jpg

Est-ce possible de ralentir dans le tourbillon de la vie, dans la pression du quotidien et la course à la montre ?  Payer ses factures, sa voiture et l’essence qui grimpe en flèche.  Faire des économies (pas de bouts de chandelles) mais de véritables économies pour avoir ce petit magot qui nous permettra un jour de ralentir… 

La vie simplifiée me semble un choix juste et zen mais je dois payer les études de mon fils, acheter des fleurs pour les boites à fleurs, m’acheter de jolis vêtements pour l’été, voir à l’entretien de la pelouse, voir à l’entretien de mon petit corps de 45 ans, acheter des crèmes hydratantes,  marcher pour garder la forme… marcher ou ralentir ? Qu’est-ce que je raconte ? Je ne peux pas marcher au ralentis cela ne donnera pas de résultats !  Je dois donc courir ? Marcher vite ? La course me rattrape même en mots je suis incapable de ralentir. 

Si je ralentis j’ai l’impression que je vais devenir comme un vieux moteur qui s’encrasse à la vitesse de la lumière.  Je regarde mon visage dans la glace… pas si mal pour mes 45 ans… mais j’avoue que je pense parfois à la chirurgie… pas maintenant …  peut-être à 55.  Liberté 55 ou chirurgie 55 ?  Impossible de ralentir finalement car c’est dispendieux le bistouris.

Et vous… est-ce que vous réussissez à ralentir ?  Hum… des escargots à l’ail ça vous le dit ? 

Des yeux pour voir…

Posté : 16 mai, 2007 @ 6:45 dans Non classé | 9 commentaires »

moucheauxgrandsyeux.jpg

Si vos yeux étaient aussi grands que ceux d’une mouche, il vous serait possible de voir la vie avec un regard nouveau ?  Le regard sur les autres serait’il différent ?  Je me pose parfois la question du pourquoi et du comment certaines personnes peuvent être attachées aux choses matérielles en faisant abstraction totale du reste.  La découverte des gens et le partage est tellement important pour moi que c’est un peu la raison de l’existence même de mon blog.  Je partage en arrière scène parfois des courriels avec certaines personnes qui me disent qu’un article que j’ai écris les a touché, je partage en toute simplicité sur différents sujets.  Certaines personnes me disent qu’elles souffrent en silence de malaises ou de symptômes allant de la crise de panique à l’anorexie ou à un mal être intérieur.  Oui, la perfection n’est pas de ce monde c’est vrai.  Nous pouvons malgré tout travailler sur nous-même et notre perception. 

Le fruit de vos pensées va définitivement avoir un impact sur ce que vous projetez comme image.  Pour ma part, je travaille constamment sur moi-même afin de m’améliorer, ce sera la quête d’une vie.  L’important est dans l’oeil de celui ou celle qui regarde.  Le regard que l’on tourne vers soi est souvent trop critique.  Soyez indulgent(e) à votre égard, voyez vos forces, vos valeurs et reconnaissez votre différence.  Si les gens vous regardent avec des jugements et que vous vous sentez diminué et bien dites-vous que plus souvent qu’autrement ils sont eux-mêmes en auto-destruction par leurs propres shémas de pensées négatives.  Le regard qui compte est celui que vous portez envers vous-même.  Vous êtes ce que vous pensez.

J’y crois voyez-vous !  et la mouche dit : ¨J’ai de grands yeux mais je ne vois rien car ont ne voit bien qu’avec le coeur¨… 

Voir au delà des apparences…

Posté : 11 mai, 2007 @ 3:41 dans Non classé | 13 commentaires »

lapartiecache.jpg

Cette photo me donne des frissons.  En fait, elle me fait réfléchir sur ce qui est visible et invisible aux yeux.  Nous sommes des êtres d’émotions et d’apparence.  Nous dirons ce que nous voudrons, nous ne pouvons faire semblant que le look ne compte pas et que l’essentiel est relié à nos valeurs, notre âme, notre être intérieur.  Oui, c’est zen… mais ne me dites pas que vous ne surveillez pas votre poids, votre apparence, votre coupe de cheveux, les rides sur vos yeux ! 

Qu’est-ce qui vous frappe dans cette image ?  Moi, c’est que la partie sous l’eau, celle un peu ténébreuse est énorme par rapport à celle à la surface de l’eau.  Le ciel est bleu, c’est une journée magnifique mais gare à celui qui ne voit pas au delà des apparences.  Gare à ceux et celles qui ne voient que la partie superficielle des gens ! 

Cela m’amène à parler de l’authenticité et d’équilibre.  Je crois à 45 ans qu’être authentique c’est s’affirmer sans restriction.  Mais que dis-je là ?  Qu’en pensez-vous ?

Blanc comme…

Posté : 6 mai, 2007 @ 8:22 dans Non classé | 9 commentaires »

fotolia598346.jpg

Le blanc n’est pas une couleur il paraît… blanc comme les nuages, blanc comme neige, blanc comme le lait.  Se vêtir de blanc nous donne cette sensation extraordinaire de pureté, de légèreté.  C’est comme les dimanches des premières communions, je me souviens de ma petite robe blanche de soie, de dentelles et de rubans.  Je rêvais de princes et de princesses… et plus tard d’un prince qui m’emporterait sur son cheval blanc.  Aujourd’hui je sais que le blanc se souille malgré tout les soins prodigués et que même les blancs les plus purs jaunissent.  Triste constat.

Même les plumes de mon oreillers cachées dessous le cotton de ma taie ont sans doute changées de couleur…  Ce sont mes pensées, mes peurs, mes chagrins, mes nuits, mes rêves et mes soupirs qu’elles ont capté.  Sur cette photo, le duvet se fait roi.  Que voyez-vous donc ? Sentez-vous la douceur de sa texture ? Avez-vous le goût de vous laisser tomber dedans et vous fondre en totale symbiose avec elle ?  Attention aux illusions… c’est de la glace!  Ah! la rivalité des choses…  il y a toujours deux côtés à une médaille.  Le blanc comme la page blanche pour l’écrivain peut être inspirant mais comme  la toile blanche pour le peintre il peut aussi être angoissant.  

 Cela me fait penser à l’histoire de Blanche neige et son prince charmant… qui est venue la délivrer d’un sommeil profond sur son cheval blanc.   Je pensais que les princes existaient vraiment.  J’y ai cru longtemps…  

L’instant parfait…

Posté : 2 mai, 2007 @ 5:28 dans Non classé | 9 commentaires »

perfecttimingbyheymilie.jpg

Cette photo fut prise par une jeune photographe de talent du nom d’Émilie.  Elle n’a que 15 ans et déjà elle se distingue par sa créativité et son sens du ¨parfait timing¨.  Elle a pris cette photo au cours de son voyage au Mexique.  J’ai donc décidé de l’inclure dans mon blog et de débuter un nouvel article inspiré par cette photo. Vous qui êtes amateurs de belles photos vous pouvez visiter Émilie à : heymilie.deviantart.com.

L’instant parfait… comment le reconnaître, comment le saisir.  Une seconde et il est parti.  Certains le caractérise comme un moment de grâce, d’autres vous diront que c’est le moment ou un ange vous a frôlé ou vous a pris dans ses bras.  Un moment magique est cet instant dans la journée ou soudainement nous réalisons que nous sommes bien, simplement.  Nous devenons l’espace de ce délicieux moment en symbiose avec l’univers.  Cela n’arrive pas souvent… vous souvenez-vous de la dernière fois que cela vous est arrivé ?  

Amitiés à tous(te)s mes ami(e)s blogeurs et blogeuses. 

 

openblog |
Les créations de Neji Hyuug... |
les sapeurs pompiers du loiret |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | apprendre à écrire l'arabe
| Nouvelle Génération
| Malegria